Les galops

Qu’est-ce que les galops?

Les Galops d’équitation sont une méthode de progression en équitation, largement utilisée dans les centres équestres fédéral et les écoles d’équitation à travers le monde. Ils représentent des niveaux de compétence croissante, permettant aux cavaliers de développer leur habileté, leurs connaissances et leur expérience, et de progresser à leur propre rythme.

Chaque niveau de Galop comporte un ensemble de compétences pratiques et théoriques, ainsi qu’une progression dans les compétences en matière de sécurité, de soins aux chevaux et de capacité à monter différents types de chevaux et d’enchaîner un parcours. Les cavaliers qui souhaitent progresser dans les niveaux de Galops doivent maîtriser les compétences requises pour chaque niveau, et les évaluateurs effectuent des tests pour vérifier que les cavaliers sont prêts à passer au niveau suivant.


Il faut donc passer plusieurs tests et obtenir suffisamment de points pour obtenir le brevet appelé « galop ». La contenance est imposée par la FFE (Fédération Française d’Equitation). Les épreuves comprennent le dressage, le saut d’obstacles et éventuellement le cross (à partir du galop 5).

Ainsi, les débutants seront préparés pour la galop 1, alors que ceux travaillant pour la galop 7 auront de l’expérience. L’examen est passé devant un examinateur.

Les photos à la une

Quand il s’agit d’élégance et de beauté chez les chevaux , les Frison occupent une place spéciale dans le monde de l’équitation.

Combien de galop y a-t-il :

Le nombre de galops est de 7, coté de 1 à 7. Pour commencer à vous enregistrer à la en compétition, vous devez terminer 6ème degré.

Cependant, ce n’est qu’en 2012 que les galop 8 et galop 9 n’ont pas eu besoin de participer au test national. Ils servaient plus aux cavaliers qui voulait se spécialiser. Aujourd’hui, ils sont remplacés par 3 degrés, sachant que le galop 7 correspond à 2 degrés.

Nous n’avons commencé à parler de galop qu’en 1996. Seuls 6 examens étaient programmés dont 4 inscriptions pour des concours. Des étriers de bronze, des éperons de bronze, des étriers d’argent et des éperons d’argent passaient tour à tour. Malgré les étriers dorés et les éperons argentés, les cavaliers s’arrêtaient généralement à ce niveau.

Pourquoi passer ces galops :

C’est même conseillé quand on est cavalier et qu’on a envie d’évoluer ! En effet, non seulement vous acquerrez de nouvelles connaissances sur vos équidés et leurs besoins, vous agrandirez aussi vos précieux talents qui vous procureront de nombreux avantages. Ainsi si vous vous associez avec la monture d’un autre cavalier, votre rang officiel (s’il est élevé) attirera la sécurité du propriétaire, vous permettant de monter son animal en toute autonomie. De même, si vous souhaitez un jour d’avoir votre cheval personnel, connaître son galop peut vous aider à trouver la bonne monture. En fait, vous n’avez pas besoin du même animal pour le galop 1 et le galop 7. De plus, le diplôme prouve que vous prenez bien soin de votre monture. Dans certains clubs, il faut les réussir pour passer aux cours supérieurs. Les entraîneurs les considèrent comme des évaluations pour s’assurer que les cavaliers ont acquis la technique et les connaissances nécessaires pour pouvoir passer à un apprentissage plus poussé de l’équitation. Car à quoi bon se lancer dans la technologie quand on n’a pas les bases ? Dans d’autres clubs, en revanche, le passage au galop est facultatif. L’entraîneur connaît le niveau de ses coureurs et les laisse passer d’un cours à l’autre lorsqu’il pense qu’ils sont prêts.

Galop de compétition

Cependant, le galop reste une étape essentielle pour les cavaliers qui cherchent à concourir. C’est vrai que pour concourir en club il faut maintenir au moins un galop 2. Chaque niveau de compétition nécessite un galop précis pour concourir. Galop 7, c’est aussi le sésame qui s’inscrit aux compétitions officielles, Amateur et vibre lors des compétitions, qu’il s’agisse de dressage, de concours équestres ou de triathlons.

Tous les galops :


Galop 1 : Le galop 1 est l’introduction au galop. Il se concentre sur l’équilibre du cavalier et la sécurité à cheval. Les cavaliers apprennent à se tenir en équilibre dans le galop, à contrôler l’allure et à effectuer des transitions entre le pas, le trot et le galop. Les exercices incluent des cercles, des transitions entre les allures et des changements de main. Les cavaliers développent également leur sens de l’équitation en se familiarisant avec les différentes allures du cheval.

Galop 2 : Au galop 2, les cavaliers améliorent leur position et leur contrôle en galop. Ils travaillent sur des exercices tels que les déplacements latéraux au galop, les changements de main sur des figures géométriques et les transitions entre le galop et les autres allures. Les cavaliers développent une meilleure coordination et un meilleur équilibre tout en acquérant une plus grande confiance dans leur capacité à galoper.

Galop 3 : Le galop 3 marque une progression dans la finesse des aides du cavalier. Les cavaliers se concentrent sur l’affinement de leur position, leur coordination et leur communication avec le cheval. Ils travaillent sur des exercices tels que les cercles au galop, les départs au galop depuis le pas et le trot, et les changements de pied au galop. Les cavaliers commencent également à aborder des sauts simples.

Galop 4 : Au galop 4, les cavaliers se préparent à sauter des obstacles plus complexes. Ils perfectionnent la stabilité de leurs mouvement, leur équilibre et leur coordination en galopant sur des parcours d’obstacles. Les exercices comprennent des enchaînements de sauts, des combinaisons d’obstacles et des variations de rythme. Les cavaliers travaillent également sur des transitions précises et fluides entre les différentes allures. Le galop 4 nécessite une plus grande maîtrise de l’équitation et une compréhension approfondie de la communication avec le cheval.

Galop 5 : Au galop 5, les cavaliers se préparent à sauter des parcours plus techniques. Ils travaillent sur des exercices de sauts d’obstacles avancés, y compris des oxers, des doubles et des triples. Les cavaliers perfectionnent leur technique de saut, leur rythme et leur trajectoire. Ils développent également leur capacité à résoudre des problèmes sur les parcours, en prenant des décisions rapides et en ajustant leur plan en fonction des situations rencontrées.

Galop 6 : Le galop 6 est un niveau avancé pour les cavaliers qui se spécialisent dans le saut d’obstacles. Les cavaliers travaillent sur des parcours complexes avec des combinaisons techniques d’obstacles, des lignes courbes et des distances de saut plus longues. Ils développent une meilleure anticipation, une plus grande précision et une meilleure communication avec leur cheval. Le galop 6 exige une grande concentration et une parfaite harmonie entre le cavalier et le cheval.

Galop 7 : Le galop 7 est le niveau le plus élevé en équitation. Les cavaliers de galop 7 sont des experts dans le saut d’obstacles et maîtrisent également d’autres disciplines équestres. Ils sont capables de sauter des parcours très techniques avec des obstacles de taille importante. Les cavaliers de galop 7 sont des athlètes accomplis, dotés d’une grande précision, de réflexes rapides et d’une communication subtile avec leur cheval. Ils peuvent participer à des compétitions de haut niveau et enseigner aux cavaliers moins avancés.


Quel âge pour passer le galop 7

L’âge minimum pour présenter le galop 7 est de 10 ans. Notez qu’avant 18 ans, il est obligatoire de réussir chaque galop 1 à 1. En revanche, après 18 ans, un peut passer directement le galop de son choix pourvu qu’on ait le niveau.

Il n’y a pas d’âge minimum ni maximum, mais il importe de suivre les recommandations de son moniteur. Pour les plus petits, qui peuvent découvrir le poney dès 18 mois, les galops poney sont plus spécifiques et leur fonction s’avère à la fois pédagogique et ludique.

 

Tous les niveaux poneys :

Les galops de poney ne sont pas pareil, néanmoins ils fournissent une équivalence aux galops de cheval. En effet, la réglementation applicable à partir de 2019 indique qu’il existe 6 niveaux :

·       Poney de bronze

·       Poney d’argent

·       Poney d’or

·       Galop de bronze

·       Galop d’argent

·       Galop d’or

Ils conviennent aux enfants de 3 à 10 ans.

La méthode est la même : les évaluations rendent possible de vérifier les niveaux, notamment les connaissances générales, les soins, l’animal lui-même, la pratique de la marche ou de l’équitation.

Les cavaliers ayant obtenu le galop de Bronze peuvent apparaître directement sur le galop 2. Avec le galop d’or, c’est le moment de se montrer au galop 3 cavaliers.

Autres galops à connaitre :

Pleine nature

Le Galop de Pleine nature est une spécialité qui consiste à évoluer à cheval en pleine nature, en terrain varié, souvent en groupe. Les cavaliers sont amenés à traverser des forêts, des rivières, des montagnes et des plaines. L’objectif est de développer une bonne connaissance de la nature et des chevaux, ainsi qu’une grande aisance à cheval dans des conditions parfois difficiles.

Galop du cross

Le cross est une discipline équestre passionnante et exigeante. Les galops du cross combinent vitesse, puissance et agilité. Les cavaliers doivent franchir des obstacles naturels tels que des troncs, des fossés et des obstacles d’eau. Les galops rapides sur de longues distances demandent une parfaite maîtrise du cheval et une communication précise. C’est une expérience palpitante qui met à l’épreuve la complicité entre le cavalier et sa monture.

Galop de Voltigeur

Le Galop de Voltigeur est une spécialité équestre qui se concentre sur les acrobaties équestres. Les cavaliers réalisent des figures impressionnantes, en équilibre sur le dos du cheval en mouvement. Cela nécessite une grande maîtrise du cheval et une grande confiance entre le cavalier et l’animal. ils doivent bien stabiliser leurs mouvement sur chaque allure.

Galop de Meneur

Le Galop de Meneur est une spécialité équestre qui implique la conduite d’un attelage de chevaux. Le meneur doit être capable de diriger les chevaux en toute sécurité, tout en gardant le contrôle de la situation. Cette spécialité nécessite une grande technique et une grande expérience.

Galop de Western

Le Galop de Western est une spécialité équestre qui s’inspire de l’équitation traditionnelle des cow-boys américains. Les cavaliers sont amenés à réaliser des figures et des mouvements impressionnants, tout en travaillant avec leur cheval pour réaliser différentes tâches, telles que le tri du bétail.

Galop d’Equitation de travail

Le Galop d’Équitation de travail est une spécialité équestre qui met l’accent sur l’utilisation du cheval pour réaliser différentes tâches pratiques, telles que la gestion du bétail, la récolte et les travaux agricoles. Les cavaliers doivent être en mesure de travailler en équipe avec leur cheval pour mener à bien ces tâches.

Galop de Dressage

Le Galop de Dressage est une spécialité équestre qui se concentre sur la précision et la finesse des mouvements. Les cavaliers travaillent avec leur cheval pour améliorer leur équilibre, leur flexibilité et leur coordination. Cette spécialité nécessite une grande discipline et une grande rigueur, ainsi qu’une grande complicité entre le cavalier et l’animal.