A LA UNE DES ACTUALITÉS ÉQUESTRES

les-secrets-dune-selle-de-cheval-parfaitement-ajustee-decouvrez-les-etapes-cles

Seller son cheval en 3 étapes

Découvrez comment assurer une mise en place parfaite de votre selle de cheval en suivant ces étapes essentielles ! De la bonne position du siège à l’ajustement des étriers, chaque détail compte pour le confort et la sécurité de votre monture.
Suivez ces 3 étapes simples pour garantir une expérience équestre optimale !

L’importance d’une selle de cheval bien ajustée

Mettre une selle de cheval peut être un défi. Il est important de s’assurer que la selle est correctement ajustée pour éviter toute douleur ou inconfort. Une selle mal ajustée peut entraîner des blessures et des problèmes musculaires chez le cheval. C’est pourquoi il est important de bien ajuster la selle avant chaque sortie.

Tout d’abord, vous devez choisir une selle qui convient à votre discipline et à votre morphologie, qui convient à votre cheval et qui offre assez d’espace pour les mouvements. Lors du sellage, vous devez régler le siège, les étrivières et le troussequin en fonction de vos dimensions et du cheval. Les sangles doivent toujours être serrées correctement, mais pas trop serrées.

seller cheval

Le matériel nécessaires pour une mise en place précise

Pour assurer une mise en place précise d’une selle de cheval, il est nécessaire de s’équiper des outils adéquats. Les principaux matériels à adopter sont : le girth, le tapis, les sangles et les étrivières.

Le girth est une sangle renforcée que l’on passe sous le ventre du cheval afin de maintenir la selle en place. Il peut être en cuir ou en tissu synthétique et existe dans différentes tailles afin de s’adapter à chaque cheval.

Le tapis est un accessoire qui sert à protéger les flancs de l’animal et à amortir la pression exercée par la selle sur son dos. On peut le choisir en laine ou en toile polaire, selon l’usage prévu.

Les sangles et les étrivières

sont indispensables pour fixer solidement la selle sur le cheval. Les sangles anti-glissement évitent que la selle ne bouge durant la monte et réduisent le risque de blessures au dos de l’animal. Quant aux étrivières, elles servent à relier le devant et le derrière de la selle afin d’en consolider l’ensemble.

1: Positionnement de la selle sur le dos du cheval

Positionner correctement la selle sur le dos du cheval est une étape très importante pour obtenir une selle parfaitement adaptée à l’animal. Pour ce faire, il est nécessaire de vérifier et de vérifier à nouveau la position de la selle. Il faut tenir compte de plusieurs facteurs, notamment la longueur des anneaux, les points d’appui et la prise du dessus. Les maréchaux-ferrants conseillent souvent l’utilisation d’un ruban à mesurer pour s’assurer que la selle est correctement alignée avec le dos du cheval. Une fois positionnée, il faut vérifier que les points d’appui et les anneaux sont placés correctement. Il est également essentiel de s’assurer que la selle ne touche pas les épaules du cheval et qu’elle est bien centrée sur son dos. La selle ne doit pas non plus être trop basse ou trop haute. Une fois tous ces réglages effectués, vous devez attacher un harnais solidement autour du cheval afin de maintenir la selle en place. Vous pouvez également utiliser un pad en mousse pour protéger le dos de l’animal des tensions inutiles et des pressions scientifiques qui peuvent s’accumuler pendant le temps que vous passez à cheval.

2: Réglage des sangles et boucles latérales

Une fois que les sangles de la selle sont installées correctement, faites passer les boucles latérales à travers les anneaux sur le côté de la selle et fixez-les solidement avec un nœud. Les boucles latérales servent à tirer la selle en place et à empêcher l’arrière de la selle de remonter. Elles peuvent également être utilisées pour attacher des sacs et autres articles. La sangle doit être réglée de manière à ce qu’elle soit suffisamment serrée pour maintenir la selle bien en place mais pas trop serrée pour empêcher le cheval de remuer. Vous pouvez également ajuster les sangles pour donner plus ou moins de liberté au cheval.

3: Vérification finale de l’ajustement de la selle

Étape cruciale de la mise en place d’une selle, la vérification finale de l’ajustement est indispensable. Pour ce faire, vérifiez que la longueur des sangles soit correcte pour permettre à votre cheval de bien s’installer. Les sangles doivent être suffisamment courtes pour assurer un bon maintien et ne pas gêner la mobilité du cheval. Une fois les sangles bien ajustées, déplacez la selle pour vérifier qu’elle ne bouge pas et qu’elle ne comprime ni le dos du cheval ni ses épaules. La colonne vertébrale et le garrot doivent rester libres et sans pression.

En savoir plus: Quel est le poids d’une selle de cheval

Categories: